Adessias, bonne mère !

Sylvain DUNEVON

Marseille, décembre 1992. Un couple de jeunes truands marseillais envisage de dérober un objet de valeur dans le coffre d’un retraité «plein aux as». Pour Olivier, c’est du velours. Pour Christelle, c’est différent ; elle a un mauvais pressentiment. Et comme toujours, elle n’a pas tort… Voici les deux comparses emportés dans une tornade d’évènements auxquels ils pourraient bien ne pas échapper, vingt ans plus tard, quand les fantômes du passé feront surface.


Télécharger la fiche de lecture

Catégorie :

13,00

Description

Sylvain DUNEVONSylvain DUNEVON

Né en 1975, Sylvain DUNEVON est originaire du quartier Saint-Loup, à Marseille. Il a grandi au sud d’Aix-en-Provence. Marié, père de deux enfants, il publie, avec Adessias, Bonne-Mère, son premier roman policier. Dans un subtil dosage de rebondissements, d’embruns et de parfums de garrigue, l’auteur mène, entre Marseille et Aix-en-Provence, son intrigue tambour battant, pour notre plus grand plaisir.

Semer la terreur !

– Je suis curieux de savoir comment vous vous y êtes pris pour monter cette opération en si peu de temps.
Olivier se charge de résumer.
– La cible a fait l’unanimité. Tortilla nous a fourni les explosifs, un Basque lui avait fait faux bond. Du coup, il était ravi d’être débarrassé de son stock. Christelle s’est rendue sur les lieux en repérage. Rémi et Bertrand ont fabriqué les bombes et le dispositif de mise à feu, puis garé une bagnole à deux pas. Une fois l’endroit désert, peu avant minuit, j’ai placé le matos aux endroits indiqués par Christelle. Il ne me restait plus qu’à foutre le camp en voiture. Arrivé au coin de la rue, j’ai appuyé sur le bouton du détonateur. Et là, je ne vous fais pas un dessin.
– Pas de victimes collatérales d’après ce que je lis dans le canard?
– Non, ce n’était pas l’objectif.
– Bon boulot! Je vous félicite. Nous allons pouvoir passer à la deuxième étape. Et cette fois, il va y avoir de l’hémoglobine dans les caniveaux.
Tout le monde acquiesce d’un air entendu. Rémi se tortille sur sa chaise. Il lève la main:
– Vous pensez faire quoi maintenant?
– Semer la terreur. Mes ennemis vont devenir vos ennemis.
– Si je résume, poursuit le jeune homme, il faut vous débarrasser de la moitié des restaurateurs, patrons de bars et autres propriétaires de boîtes de nuit des Bouches-du-Rhône
– N’exagérez pas. J’ai moins de détracteurs que vous ne le pensez. Prochaine cible, le Rétro 25, à Luynes, samedi prochain dans la nuit. Vous me rasez cette boîte à pacoulins puis vous disparaissez. Après, silence radio. Tortilla vous recontactera…

Crimes de Pays

Informations complémentaires

• Poids 405 g
• auteur

Sylvain Dunevon

• format

13 x 19,5 cm à la Française, 184 pages

• impression

Noir recto/verso sur Munken white 90g

• couverture

Impression Quadrichromie recto seul sur carte graphique 250 g, Pelliculage mat et vernis brillant de surimpression

• fabrication

Dos carré collé

• ISBN

978-2-49016-500-1