AUTEURS

Les écrivains "D'Un Autre Ailleurs..."

Christophe AGOSTINI ABDALLAH

Né à Dakar, Christophe Agostini Abdallah, 56 ans, publie son premier ouvrage. Ingénieur de formation, artisan joaillier à ses heures et chasseur sous-marin enthousiaste, cet enfant de la Méditerranée aux origines libanaises et corses vit entre Marseille et Tanger. Sensible, révolté et critique, ESTRECHO – le dernier des Atlantes, se révèle bien davantage qu’un roman policier; c’est un regard lucide porté sur le destin de l’Humanité, un miroir jeté aux yeux détournés d’une Europe qui refuse de se regarder; un cri de révolte, aussi, contre l’injustice immanente d’un vieux monde qui se meurt.

Ouvrage

Estrecho


Bruno CARPENTIER

Bruno Carpentier est né à Saint-Vaast (Belgique) en 1963. Ancien officier supérieur et ancien rédacteur-en-chef de Képi Blanc, le magazine de la Légion étrangère, il est l’auteur de plusieurs monographies d’histoire locale et contribue à divers blogues et revues littéraires.
De Marseille, il dirige la collection Crimes de Pays qu’il a créée en 2012 et consacre son temps au roman policier ainsi qu’à la découverte de nouveaux talents.

Ouvrages

La Crypte de Saint-Maximin
Le Berger de Saint-Aybert
L’écorcheur de Cadolive, Le Boucher de Malemort, La Benoîte-Affique


Sylvain DUNEVON

Né en 1975, Sylvain DUNEVON est originaire du quartier Saint-Loup, à Marseille. Il a grandi au sud d’Aix-en-Provence. Marié, père de deux enfants, il publie son premier roman policier. Dans un subtil dosage de rebondissements, d’embruns et de parfums de garrigue, l’auteur mène son intrigue tambour battant. Pour notre plus grand plaisir.

Ouvrage

Adessias, Bonne Mère !
Crésus des Goudes


Major Jean-Michel HOUSSIN

À la demande du chef de corps du Groupement de recrutement de la Légion étrangère en 2017, je me suis attelé à la construction et à la rédaction de cet ouvrage qui a pour but de retracer l’histoire du recrutement de la Légion étrangère en même temps que sa physionomie profonde.


Ouvrage

Le recrutement à la Légion étrangère


Jean Charles HOUZEAU DE LEHAIE

Successeur d’Adolphe Quetelet à la direction de l’Observatoire de Belgique, Jean-Charles Houzeau de Lehaie (Mons 1820-1888) est un original autodidacte et aventurier comme le XIXe siècle en connut quelques-uns. Journaliste d’abord, il s’intéresse aux sciences et aux progrès techniques, mais est surtout un passionné d’astronomie. Assistant volontaire auprès de Quetelet à l’Observatoire de Bruxelles (1844), Jean-Charles Houzeau nourrit des idées politiques républicaines qui sont cause de son renvoi (1849). Après Londres, Paris l’accueille pendant cinq années durant lesquelles il publie sa Physique du globe et météorologie (1851) puis les Règles de climatologie (1853) ainsi que ses Essais d’une géographie physique de la Belgique au point de vue de l’histoire et de la description du globe (1854) ; sans jamais avoir été diplômé d’écoles supérieures, il est associé sans réserve aux débats scientifiques de son temps.
Réconcilié avec la Belgique, membre de la classe des Sciences de l’Académie, sa curiosité le conduit à des recherches dans d’autres domaines que les sciences « dures », mais il ne parvient décidément pas à s’adapter au microcosme bruxellois (1854-1857) : il s’embarque pour l’Amérique, où il va vivre près de 20 ans. À la Nouvelle-Orléans, le journaliste wallon prend une part active dans la lutte anti esclavagiste. Cet engagement politique l’oblige à un nouvel exil : maraîcher au Mexique puis à la Jamaïque. C’est là qu’en 1876, le gouvernement belge vient le rechercher pour nommer cet humaniste libre penseur à la tête de l’Observatoire royal, dont la direction est vacante depuis le décès de Quetelet en 1874 ; il va très rapidement contribuer à la modernisation de cette institution, non sans se laisser tenter par une dernière expédition qui le mène au Texas (1883). Dans le milieu des spécialistes de la météorologie, son Vade Mecum de l’Astronomie et sa Bibliographie générale de l’Astronomie sont considérés comme des apports majeurs au développement de l’astronomie moderne.

Ouvrage

Histoire de l’heure


Abbé Charles THELLIER de PONCHEVILLE

Né à Valenciennes (1875-1956), ordonné prêtre en 1900; il fut aumônier de la 28e division d’infanterie de février 1916 à décembre 1919. On lui doit également de nombreux écrits sur le rôle de l’Église dans la société.


Ouvrage

Dix mois à Verdun


Comments are closed.